puce Les premiers retours de la loi Hadopi
Ajouté le 05/11/2010 à 19:03 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 134 vues - nb_commentaires
Les premiers retours de loi Hadopi nous parviennent, au travers de sondages demandant au gens ce qu'ils pensent en général de cette loi. C'est le site zdnet.fr qui publie le sondage que voici:

On constate donc que 54% des sondés estiment que la loi est inutile, soit parce que les pirates pourront la contourner, soit parce que son application est jugée impossible. Cela ne veut pas dire pour autant que les 53% restants sont d'accord avec la loi, puisque 30% de ceux-ci ne s'intéressent pas au sujet, et encore 2% ne savent pas.
De fait, comment affirmer que cette loi est efficace? Si l'on prend le cas des films, on constate que beaucoup de sites utilisant les hébergeurs tels que Mégaupload, Hotfile, Fileserve se sont développés, sans pour autant que le téléchargement de film soit moins important qu'auparavant. Alors, bien sûr, les retours officiels dirons que le téléchargement illégal à reculé, mais non! On a simplement observé un déplacement des méthodes de téléchargements vers d'autres moyens comme les Newsgroups, les forums d'échanges de liens etc... Pour les "pirates" les plus durs, la solution consiste à louer un accès VPN à un prestataire à l'étranger dans des pays où la législation est plus souple comme en Roumanie ou en Russie.
D'un autre côté, le but de la loi est louable, puisque nul ne peut nier que le téléchargement illégal nuit à la création artistique, mais cette loi n'est pas appropriée, d'abord parce qu'elle est basée sur l'adresse IP pour le repérage, ce qui a déjà été démontré de nombreuses fois, est falsifiable (je postais d'ailleurs un article sur Seedfuck il y a peu de temps de cela montrant à quel point les adresses IP ne sont pas un moyen fiable d'identification d'un individu).
Le problème, donc, serait de pouvoir créer une loi différente, mais cette fois-ci avec des gens qui savent de quoi ils parlent puisque ce n'était visiblement pas le cas lors du vote comme en témoigne cette vidéo:

On fait donc confiance à Hadopi en temps de crise et de restriction budgétaire pour jeter l'argent par les fenêtres alors que d'autres problèmes bien plus importants devraient être réglés.

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires