puce GTA 5, quel jeu!
Ajouté le 19/12/2013 à 14:01 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 3437 vues - nb_commentaires
C’est LE  jeu du moment, la nouvelle production de Rockstar games, GTA 5 est vraiment le jeu de cette find’année. Alors que beaucoup ont prévu de l’avoir pour noel au pied du sapin, j’ai pour ma part préféré me l’offrir un peu avant, l’attente étant trop longue… Et pourtant cela vaut le coup d’attendre. Par bien des aspects, c’est tout simplement le meilleur jeu auquel j’ai joué jusque là. Il faut dire que j’ai plus l’impression d’un immense monde virtuel que d’ un GTA. Bien sûr, les missions traditionnelles des GTA sont bien présentes: enlèvements, exécutions, vols divers et variés, et même de la torture, et c’est plutôt nouveau… Bien que toutes les missions auxquelles j’ai joué soient très bien menées et la trame scénaristique excellente, la vraie « claque » de ce jeu vient plutôt de la ville en elle même et des graphismes. Ce que je considère véritablement comme un exploit de la part des équipes Rockstar, c’est d’avoir réussi le pari de proposer une carte beaucoup plus grande que dans GTA 4, mais aussi une animation bien plus poussée de la ville. SI déjà dans le précédent opus on pouvait avoir l’impression d’une ville « vivante », c’est encore plus le cas ici. Quel que soit l’endroit où vous vous arrêtez, devant un building par exemple, il se passe toujours quelque chose. Quelqu’un est en train de se faire voler, une bagarre éclate au milieu de la rue, ou une course poursuite de police se déroule sous vos yeux… De même, selon les heures du jour ou de la nuit, la population et les actions qui se déroulent dans la rue ne sont pas les mêmes. Le plus flagrant est le matin vers 6h30, lorsque la ville commence à s’éveiller. Le traffic devient plus intense, il y a plus de piétons, et leurs conversations au téléphone sont orientées vers leur travail principalement. 

Ainsi, en plus de proposer une carte énorme, celle-ci n’est absolument pas vide, loin de là. Même les endroits isolés ou loins de toute voie de communication retiennent votre attention. Que ce soit des animaux sauvages, des animations, des paysages somptueux à voir…

Les véhicules dans ce nouvel opus sont également revus, non seulement leur maniabilité, bien plus simple et moins glissante que dans GTA4, mais aussi leur variété! On peut conduire plus d’engins que jamais! Les avions sont de retour, et pas seulement les petits! Des jets, des cargos, des avions de voltige… L’expérience est véritablement complète et jouissive. 

On retrouve également une possibilité perdue depuis Vice city, le fait de pouvoir non seulement posséder des maisons ou appartements, mais aussi des entreprises, comme les compagnies de taxi, les aéroports… Le réalisme est même poussé à son comble avec la possibilité de faire des investissements spéculatifs dans l’immobilier ou même en bourse! En effet, un marché boursier simplifié est reproduit et ce qui est vraiment fascinant est que celui-ci est relié à ce que vous faites dans le jeu. On peut alors réaliser de véritables délits d’initiés, en achetant par exemple toutes les actions d’un concurrent juste avant d’aller assassiner la patron d’une grande entreprise, ce qui aura pour effet dans les jours suivants de faire grimper la plus value de vos investissements de manière vertigineuse…

Je dois avouer que je n’ai pas encore eu le temps de tester tout ce que le jeu offrait en termes de possibilités, je n’ai fait qu’environ 25% de l’histoire à ce jour, ce qui représente déjà plusieurs heures de jeu, mais de toute façon mon avis est déjà fait: c’est le meilleur jeu de 2013, et de loin! Seul petit défaut s’il en faut un, au niveau du crénelage, assez présent et particulièrement visible en plein jour dans des zones de fort mouvement. En même temps, il faut avouer que la xbox 360 est en fin de vie et que les développeurs ont déjà largement travaillé sur l’amélioration du jeu; un vrai défi technique en lui même. Le précédent opus était déjà gourmand en ressources matérielles pour les consoles, mais dans GTA 5, la carte est plus grande, les interactions bien plus nombreuses et les graphismes encore un cran au dessus. 

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires